Pakomdab : pour une surprise...

PakomdabPakomdab - Acrylique sur carton - 50x70 - 2016

L'une des conditions pour qu'une toile me convienne est qu'elle me surprenne. Dans le genre, "Pakomdab" est un exemple. Ça a commencé par un geste coloré et ça s'est terminé dans une sorte de "dripping" ou de "pouring", techniques rendues célèbres par le travail de Jackson Pollock, qui fut le premier peintre américain de l'expressionnisme abstrait à être connu du grand public.

Ma production atypique m'a conduit à chercher des informations sur cet artiste dont certaines toiles ont défrayé la chronique il y a une dizaine d'années en atteignant aux enchères des prix dépassant parfois 100 millions d'euros.

J'ai trouvé dans ce que j'ai lu beaucoup de points communs avec ce que je vis artistiquement. Selon Wikipedia, "Quant à expliquer le succès populaire de Pollock, cette peinture incarnait peut-être tout simplement l'idéal d'une époque, l'esprit du temps : l'acceptation de soi, la liberté transgressive et la vitesse, fluide...".

D'autres citations sur sa façon de peindre me touchent ; l'une tient à la relation qui existe avec son tableau lorsqu'il le réalise :

- "Quand je suis dans mon tableau, je ne suis pas conscient de ce que je fais. C'est seulement après une espèce de temps de prise de connaissance que je vois ce que j'ai voulu faire. Je n'ai pas peur d'effectuer des changements, de détruire l'image, etc., parce qu'un tableau a sa vie propre. J'essaie de la laisser émerger."

Une autre tient à la logistique qu'il mettait en place pour peindre, dont la mienne se rapproche beaucoup :

- "...J'ai besoin de la résistance d'une surface dure. Au sol je suis plus à l'aise. Je me sens plus proche du tableau, j'en fais davantage partie; car de cette façon, je peux marcher tout autour, travailler à partir des 4 côtés et être littéralement dans le tableau. C'est une méthode semblable à celle des peintres Indiens de l'Ouest qui travaillent sur le sable."

On pourra dire avec raison que j'ai voulu "faire du Pollock" parce que le résultat se rapproche de la singularité de cet artiste. Et pourtant, il n'y a eu aucune volonté délibérée d'en arriver là. Sans doute mon cheminement intérieur m'a-t-il amené dans les traces de ce géant...

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.