Ange créateur et démon impatient : la bagarre !

Bigger one

L'ange créateur - Acrylique sur toile - 92 x 73 (F30) - 2015

C'est le moment ou c'est pas le moment ??? La question me hante depuis plusieurs jours.

J'ai compris mon fonctionnement de créateur : je dois sentir que "c'est maintenant" pour m'y mettre. Avant, je ne savais pas ce qui se passait, je m'inquiétais de ne pas avoir envie ni besoin de peindre. Depuis que je sais que c'est normal, j'attends de sentir "le" moment. Mais le fait d'attendre vient polluer négativement (pléonasme ?) ma posture. Je passe plus de temps à me dire "c'est pas maintenant" qu'à ne pas y penser et laisser l'envie grandir. Mon impatience refoulée ressurgit et me dit "vas-y quand même". En définitive, c'est la bagarre entre l'ange créateur et le démon impatient, le premier ne voulant pas gâcher l'énergie patiemment accumulée jusqu'ici et le second soufflant à l'oreille  : "si tu n'essayes pas tu ne sauras pas !".

C'est comme avec un vin que le propriétaire pense prometteur et dont il n'a qu'une bouteille. A partir d'un certain temps de garde, le gourmet doit décider si c'est le bon moment pour l'ouvrir. Il est excité par l'idée de déguster/savoir et inquiet d'être déçu de l'avoir fait trop tôt.

Je me rends compte que j'intellectualise beaucoup mon activité artistique. Je passe plus de temps à penser, lire, ressentir et m'imprégner de sensations qu'à travailler physiquement, concrètement, le geste et la couleur. Je me dis qu'aujourd'hui, créer est pour moi un aboutissement qui remet le compteur à zéro. A partir d'une création, une nouvelle période s'ouvre, qui durera une heure, une semaine, un mois, au cours de laquelle les expériences, les rencontres, les sensations alimenteront ma réflexion et feront grimper ma jauge énergétique jusqu'à un nouvel acte créateur.

Geste coloré Artiste et travail

Commentaires

  • Josée
    (je vous ai mis le site de mon mari artiste, Jean-Luc Lacroix...)

    Je voulais vous dire que j'ai apprécié vos états d'âme d'artiste, souvent "ils" sont tellement réservés ou secrets, qu'on ne sait jamais ce qui se déroule dans leur tête... et dans leurs sentiments et émotions.

    J'apprécie aussi que vous alliez de l'avant. C'est clair qu'un artiste doit vendre, s'il n'a qu'une seule source de revenus : ses œuvres. Et devant les (multiples) sites Internet où une belle vitrine s'ouvre, que de virtuel ! Il me semble très important, voire essentiel, de pouvoir aller à la rencontre des gens en montrant ce que vous avez de plus beau : vous-même, à travers vos œuvres. (Les expos au passage devraient être gratuites !).

    Je ne pense pas qu'un artiste doit seulement "travailler". Il a besoin aussi de ces yeux réels sur ses œuvres réelles, palpables.

    Vous souhaitant de continuer à donner au monde votre inspiration et de récolter des tonnes de compliments et un peu de reconnaissance (ventes ;)

    amicalement,
    Josée
  • roxan
    • 2. roxan Le 12/04/2015
    Magnifique partage Bonne journée à toi Amicalement Christiane

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Du 21 avril à fin juillet

"Entre-prises", à HEC Paris- Le Château, Jouy-en-Josas (78)

Affiche chateau hec avril 2018